Adaptive Differential Pulse Code Modulation

L'Adaptive Differential Pulse Code Modulation) est un algorithme non standardisé de compression de données avec perte.



Catégories :

Format de données numériques - Format ouvert

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • La structure d'un codeur ADPCM (Adaptive Differential PCM) est montrée dans la figure... l'erreur de prédiction, on définit ainsi le polynôme prédicteur... (source : www-sop.inria)
  • embedded adaptive differential pulse code modulation (ADPCM) var.... ITU-T Coding of speech at 16 kbit/s using low-delay code excited linear prediction 16 8 2.5 CELP.... l'erreur de quantification pour les sons de faible amplitude.... (source : tontonserver.homelinux)
  • Critère minimisé : variance de l'erreur de prédiction... Direct : PCM / MIC; Différentiel : DPCM / MICD; Adaptatif : ADPCM / MICDA; Vocodeur; Sous-bandes; Normes... Differential PCM (DPCM). MIC Différentiel... Adaptive DPCM. Version perfectionnée du codage DPCM car on rajoute une fonction d'auto-corrélation... (source : rsa.esigetel)

L'Adaptive Differential Pulse Code Modulation (ADPCM) (en français, Modulation par impulsions et codage différentiel adaptatif (MICDA) ) est un algorithme non standardisé de compression de données avec perte.

L'algorithme repose sur la présence d'un schéma de prédiction et d'un codage des erreurs entre la prédiction et le signal original. Les erreurs étant fréquemment de faibles magnitudes, une compression intéressante est envisageable grâce à la diminution des bits nécessaires à l'opération. Dans le cas de l'ADPCM, ce codage est dynamique et tient compte de la grandeur des erreurs en modifiant le pas de quantification.

Lors du décodage, les erreurs sont ajoutées au signal issu de la prédiction pour obtenir un signal plus ou moins fidèle à l'original. Ce dispositif est en particulier utilisé pour les fichiers audio, surtout les échantillons vocaux.

En résumé, l'ADPCM tient compte des propriétés suivantes :

Au milieu des années 1980, le CCITT a introduit l'ADPCM à 32 kbit/s (G. 721). Plus tard, le G. 726 et G. 727 avec des taux divers (16, 24, 32 et 40 kbit/s). Par la suite, plusieurs formats et variantes firent leur apparition. Voici surtout les codecs de Microsoft et Apple appelés IMA mais avec des différences entre les deux versions.

Voir aussi

Article connexe

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Adaptive_Differential_Pulse_Code_Modulation.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/04/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu