Advanced Audio Coding

Advanced Audio Coding est un algorithme de compression audio avec perte de données ayant pour but d'offrir un meilleur ratio qualité/ débit binaire que le format plus ancien MPEG-1/2 Audio Layer 3.



Catégories :

Codec audio - Algorithme de compression avec perte - MPEG - Format fermé pour cause de brevet - Format de fichier audio

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • ... Le format AAC (Advanced Audio Coding) est un codec audio basé sur la norme Mpeg4, d'où son surnom MP4. Ce nouveau standard serait vu comme... (source : forum-mp3)
  • AAC Advanced Audio Coding. Le format Advanced Audio Coding est un codec audio basé sur la norme MPEG4, c'est pourquoi on le surnomme quelquefois... (source : titan)
  • L'AAC (Advanced Audio Coding) est un algorithme de compression développé par... Contrairement au MP3 et au WMA, il ne s'appuie pas sur le MPEG -1 mais sur ... (source : telesatellite)

Advanced Audio Coding (AAC) est un algorithme de compression audio avec perte de données ayant pour but d'offrir un meilleur ratio qualité/débit binaire que le format plus ancien MPEG-1/2 Audio Layer 3 (plus connu sous le nom de MP3). Pour cette raison, il a été choisi par différentes firmes comme Apple ou RealNetworks.

Historique

Il a été conçu par le Fraunhofer-Institut für Integrierte Schaltungen en collaboration avec AT&T, Sony et Dolby pour remplacer le MP3. L'AAC, ISO/CEI 13818-7, est une extension du MPEG-2 (ISO/CEI 13818-3) et a été perfectionné en MPEG-4, MPEG-4 Version 2 et MPEG-4 Version 3 (ISO/CEI 14496-3). Il a été déclaré standard international par le Moving Pictures Expert Group (MPEG) en avril 1997.

Versions

HE-AAC v2 est utilisée par la radio numérique (normes DAB+ et DMB).

Technique

Les améliorations apportées par l'AAC touchent surtout :

Ces avancées techniques devant apporter à l'auditeur un message audio d'une qualité et d'une stabilité accrue comparé au MP3 à débit équivalent ou inférieur.

L'AAC adopte une approche modulaire du codage : selon la complexité du flux à coder, de la qualité visée et de la taille du fichier qu'on souhaite obtenir. L'utilisateur peut créer des profils pour définir l'outil qu'il souhaite utiliser parmi le jeu de réglages prédéfinis.

Utilisation

AT&T, Dolby Laboratories, Fraunhofer IIS et Sony Corp sont à l'origine de la norme AAC.

L'AAC est le format audio utilisé pour le réseau radio numérique japonais ISDB (Integrated Services Digital Broadcasting).

L'AAC est le format des fichier audio supporté par Apple au sein de son baladeur numérique iPod et de son logiciel iTunes. Pour ce qui est de son service de vente musicale en ligne iTunes Store, la norme AAC ne proposant pas de dispositif de gestion des droits numériques, Apple a développé son propre dispositif, nommé FairPlay. Les créateurs de la cassette (Philips) et du baladeur CD (Sony) ont acquis, lors de problèmes financiers connus de la Société InterTrust, la Technologie InterTrust DRM concurrente d'Apple.

L'extension de fichier le plus souvent adoptée est . mp4 (pour MPEG-4) et . aac, Apple a introduit les extensions. m4a (pour MPEG-4 audio) ou. m4p (pour MPEG-4 protégé).

La Nintendo DSi qui a intégré un lecteur musical dans la console sert à lire des fichiers musicaux avec seul format audio, le AAC.

La Nintendo Wii, après la mise à jour 1.1 de la chaîne photos, lit le AAC à la place du MP3 dans les diaporamas.

La Sony PSP aussi sert à lire le format audio AAC.

Perte de données

L'AAC étant un format de compression avec perte de données, il provoque une perte de qualité notable comparé aux formats sans perte de données (le FLAC par exemple). Néanmoins à mémoire de stockage égale, le AAC provoque moins de variations perceptibles que le MP3[1], mais plus que le Musepack. La qualité d'écoute d'un morceau de musique standard (pop) codé en eAAC+ 48 kbps est juste un peu en deçà d'un codage MP3 en 128 kbps[1]. C'est pour cette raison qu'on trouve de plus en plus de radios internet diffusant en eAAC+ avec un débit de 48 kbps. Pour obtenir une qualité équivalente à du MP3 codé en 128kbps, un codage eAAC+ en 56, ou alors 64kbps est indispensable.

Références

  1. http ://www. mp3-tech. org/tests/aac_48/results. html

Voir aussi

Liens externes


Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Advanced_Audio_Coding.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/04/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu