Analogique

Le terme analogique sert à désigner les phénomènes, appareils électroniques, composants électroniques et instruments de mesure qui représentent une information par la variation d'une grandeur physique.



Catégories :

Électronique - Traitement analogique du signal

Recherche sur Google Images :


Source image : directindustry.fr
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Définitions :

  • Qui repose sur l'ressemblance; Signal analogique : signal tel que la caractéristique qui représente des informations peut à tout instant prendre... (source : fr.wiktionary)
  • Signal continu, par opposition au numérique. Les signaux analogiques offrent une résolution limitée seulement par le bruit du signal, tandis que le numérique est limité par la méthode d'échantillonnage.... (source : lcd-review)
  • Représentation d'une information par un signal à évolution continue (par exemple sinusoïdal). Les sons ou la voix sont représentés par des signaux analogiques (source : awt)

Le terme analogique sert à désigner les phénomènes, appareils électroniques, composants électroniques et instruments de mesure qui représentent une information par la variation d'une grandeur physique (ex. une tension électrique). Ce terme provient du fait que la mesure d'une valeur naturelle (ou d'un élément de signal électrique ou électronique) fluctue de manière analogue à la source.

Ainsi par exemple, un thermomètre indique la température avec une hauteur de mercure ou d'alcool coloré sur une échelle graduée. Ceci est un dispositif analogique.

Une grandeur est dite analogique si sa mesure donne un nombre réel variant de façon continue. Il existe une illimitété de valeurs pour une grandeur analogique.

Le mode analogique se distingue du mode numérique auquel on l'oppose par convention. Une grandeur physique, telle un signal électrique, une position dans l'espace, une certaine hauteur d'un liquide, etc., sont des valeurs analogiques. Ces valeurs peuvent cependant être représentées par des nombres (par quantification et échantillonnage).

La précision et la rapidité (temps de réponse) d'un signal analogique sont adaptées au dispositif ou système qui le traite. Pour un signal numérique, la précision est donnée par le dispositif de codage lequel sert à convertir la source analogique au mode numérique ou au support sur lequel sont enregistrées les données numériques.

Historique

Le nom provient de l'emploi d'électronique analogique (circuits analogiques) comme calculateur : il existe une ressemblance entre le dispositif mécanique (premier type de calculateur apparu) et le dispositif électronique (deuxième type apparu). L'électronique analogique a été exploitée entre les années 1950 et 1970 pour résoudre les équations différentielles rencontrées entre autres dans des problèmes de mécanique. Cette technique tend à être remplacée par le mode numérique (troisième mode apparu). Le principal motif de l'abandon progressif de l'analogique au profit du numérique à partir des années 1980 est d'ordre économique et industriel. Avec le numérique est apparue la "compression de données" et l'optimisation des formats audio, image et vidéo. Ainsi, leur transmission, leur enregistrement, leur utilisation et leur stockage a pu être proposé au public dans des formules industrialisée en grande masse, par conséquent bien moins coûteuses à produire.

Avantages et inconvénients

Pour mesurer, évaluer ou capter un élément naturel (son, image, phénomène... ), il est obligatoire de disposer d'une interface analogique (pour peut-être ensuite numériser cette source). Ainsi, un microphone, le système optique d'une caméra, d'un microscope, une unité de radiologie... sont tout autant de systèmes analogiques.

Comparaison numérique/analogique

Les dispositifs analogiques demeurent pour les opérations de captures d'informations (émission/ réception, capteurs ou émetteurs physiques) et pour gérer des fonctionnalités particuliéres comme les organes de puissance (alimentations, THT, ... ). Le signal électrique est converti au plus tôt pour pouvoir être traité numériquement et par conséquent informatiquement. Les traitements numériques peuvent altérer la fidélité des signaux.

Cependant, l'ensemble des appareils photo, vidéo et audio analogiques génèraient certains phénomènes devenus inconnus pour leur version numérique : distorsion, bruit de fond, pleurage, scintillement, etc... Ce qui ne veut pas dire que le mode numérique n'engendre pas pour sa part, certains problèmes qualitatifs aussi. La musique ou le cinéma utilisent toujours des procédés d'augmentcation ou de stockage analogiques (Amplificateur audio, Pellicule photographique).

Systèmes analogiques

Instrumentation

Un ampèremètre analogique, qui sert à mesurer l'intensité d'un courant électrique

Arts

Pour le cinéma, le montage analogique est celui où le monteur manipule directement la copie de travail (pellicule)  ; dans le montage numérique, il n'y a plus de pellicule car l'ensemble des images sont numérisées et le montage s'effectue sur un ordinateur à partir de ces fichiers vidéos et audio.

Électronique

Article détaillé : Électronique analogique.

L'électronique analogique est un dispositif ou système électronique qui met en jeu des courants et tensions électriques variant dans des limites fixées, mais sans paliers ni niveaux prédéfinis, au contraire de l'électronique numérique laquelle préfigure une série de «modèles». La grandeur analogique étudiée peut prendre une illimitété de valeurs différentes et former un flux continu et variable, tandis qu'une grandeur numérique ne peut que prendre des valeurs discrètes et échantillonnées dans le temps.

Bibliographie

Notes


Voir aussi

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Analogique.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/04/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu